La MCC-1000MD impressionne un ophtalmologiste du principal hôpital de Tokyo

Le docteur Hiroshi Takahashi est professeur d’ophtalmologie au Nippon Medical School Hospital de Tokyo, où sont pratiquées 2 000 opérations de chirurgie ophtalmologique chaque année. La MCC-1000MD, la première caméra microchirurgicale en HDR de Sony, a impressionné cet éminent médecin par la clarté, le contraste et la précision des couleurs des images capturées au cours des procédures.

Notre aide

Le défi

  • L’hôpital souhaitait disposer d’images de chirurgie oculaire précises afin de les partager avec d’autres ophtalmologistes sous forme d’études de cas
  • Les images des caméras conventionnelles présentent un niveau de détail limité et des reflets importants

La solution

  • La caméra de qualité médicale Sony MCC-500MD HDR en deux parties permet de capturer des images de procédures chirurgicales en Full HD
  • Les images précises et claires capturées à partir de la MCC-1000MD sont enregistrées à l’aide des enregistreurs Sony

Le résultat

  • La technologie HDR et la précision des couleurs permettent de créer des vidéos de formation percutantes
  • Sa sensibilité exceptionnelle permet de réduire le nombre d’éclairages chirurgicaux supplémentaires nécessaires
  • Le contenu de haute qualité enregistré est utilisé pour enseigner les procédures ophtalmologiques

Produits associés

Caméra chirurgicale MCC-1000MD

Enregistreurs médicaux

Contactez-nous pour en savoir plus

Elle permet de capturer des images qui ne peuvent pas être observées à travers un microscope, révélant même des détails invisibles à l'œil nu.

Dr Hiroshi Takahashi
Professor of Ophthalmology, Nippon Medical School Hospital

Révéler plus de couleurs et de détails pour la chirurgie de la cornée

« Les nuances de couleurs étaient excellentes dans la vidéo d’une greffe de cornée capturée avec la MCC-1000MD, confirme le Dr Takahashi. Pour ce type de chirurgie, il est essentiel de disposer d’images faciles à visualiser, et cette caméra offre une excellente résolution, tout en augmentant la visibilité des détails les plus fins. J’ai l’impression qu’elle capture des images qui ne sont pas visibles à travers un microscope, révélant même des détails invisibles à l’œil nu. Par exemple, lors d’une lensectomie pratiquée sur un patient souffrant d’une forte myopie, la zone postérieure plus sombre du cristallin était facilement visible sur le moniteur. »

Une superbe qualité d'image avec la HDR

Le Dr Takahashi apprécie la technologie HDR (High Dynamic Range) de la MCC-1000MD, qui permet à la caméra de capturer des écarts importants de luminosité sur la même image. En mode HDR, elle offre un contraste amélioré, avec un niveau de détail supérieur dans les zones de l’image peu éclairées ou très exposées. « Lorsque je souhaite voir quelque chose plus en détail, j’éclaire davantage la zone concernée, explique-t-il. Dans la plupart des cas, l’image affichée sur le moniteur devient alors complètement blanche. Ici, lorsque j’ôte la membrane épirétinienne, les détails de l’image (capturée avec la MCC-100MD) restent visibles, même lorsque j’approche le guide lumineux. »

Une sensibilité élevée

Le Dr Takahashi note également l’excellente sensibilité en basse lumière offerte par la caméra. La réduction du nombre de sources de lumière supplémentaires nécessaires en salle d’opération permet de réduire l’éclairage utilisé pendant les interventions et, ainsi, une potentielle réduction des effets de l’augmentation de la température et des risques d’endommager des tissus sensibles. Le Dr Takahashi explique : « J’utilise généralement un plafonnier dans les cas de rétinopathie proliférante, car j’ai besoin d’utiliser mes deux mains, mais grâce à la sensibilité de cette caméra, un seul guide lumineux suffit. »

Une qualité d'image parfaitement adaptée aux études de cas et aux consultations

La haute qualité des images chirurgicales capturées à l’aide de la MCC-1000MD est particulièrement utile au Dr Takahashi dans le cadre des suivis post-opératoires, ainsi que pour partager des connaissances avec d’autres médecins.

« Deux fois par an, nous organisons une réunion d’étude avec une centaine de médecins du secteur privé. Dans notre “série de chirurgies difficiles”, nous passons en revue des études de cas intéressantes pour les ophtalmologistes. Lorsque ma présentation vidéo diffère de ce que j’ai pu observer lors de la chirurgie, je dois expliquer que l’image était un peu plus brillante dans la réalité, ou que quelque chose était plus visible. Les couleurs naturelles de cette caméra sont très utiles pour ce type de présentation.

« Je crée mes propres présentations à l’aide d’un logiciel de montage vidéo. Les personnes habituées à réaliser des montages vidéo n’ont peut-être pas de mal à corriger les zones trop lumineuses, mais dans mon cas, je trouve cela difficile et je me retrouve la plupart du temps avec des couleurs peu naturelles. Cette caméra me facilite donc la tâche car ce problème est éliminé au moment de l’enregistrement. »