Garantir la liberté des journalistes dans un monde de plus en plus restreint

A une époque où la liberté de la presse est en déclin, les diffuseurs d’informations ont de plus en plus besoin que leurs journalistes de terrain puissent créer leurs contenus sans contraintes. Pour cela, ils doivent avant tout bénéficier d’une technologie au fonctionnement fluide, estime Stuart Almond.

La technologie transforme le journalisme

Comme nous l’enseigne l’histoire, la technologie transforme le journalisme. Au XIXe siècle par exemple, l’arrivée du télégraphe a permis aux éditeurs de journaux d’accélérer la collecte et l’envoi des informations.

Cent-cinquante ans plus tard, c’est au tour d’Internet et des technologies mobiles de transformer le journalisme, et notamment la diffusion d’informations.

Grâce aux smartphones, aux ordinateurs portables et à une bande passante qui n’en finit pas de s’élargir, il est possible de trouver, recueillir, compiler, monter et archiver ou transmettre des contenus issus du monde entier ou presque.

Une tendance non seulement révolutionnaire, mais aussi décisive.

Une liberté de la presse en déclin

Selon le rapport de 2017 sur la liberté de la presse publié par Freedom House, la liberté de la presse a atteint en 2016 son plus bas niveau depuis treize ans. Ce rapport indique qu’il existe à travers le monde « des menaces sans précédent pour les journalistes et les médias dans les grandes démocraties et de nouvelles mesures de la part des Etats autoritaires pour contrôler les médias, y compris au-delà de leurs frontières. » Toujours selon ce rapport, 13 % de la population mondiale seulement a accès à une presse libre et à un environnement médiatique proposant une couverture sérieuse des événements politiques, où la sécurité des journalistes est garantie et l’intrusion de l’Etat dans les affaires médiatiques minimale, et où la presse est libre de pressions légales ou économiques. Face à ce genre de contraintes éditoriales, il devient donc de plus en plus crucial de veiller à ce que les technologies employées par les organes de presse soient exemptes de tensions.

Une technologie qui libère le travail

Les journalistes présents sur le terrain doivent être en mesure de faire leur travail sans restrictions technologiques : cela implique des caméras ou smartphones faciles à utiliser, des microphones capables d’enregistrer sans interruption et des outils de montage qui s’utilisent n’importe où. Ce dernier critère est particulièrement important. Le journaliste ne doit en aucun cas être enchaîné à un bureau. Un système de production de news comme Media Backbone Hive répond idéalement à ces besoins. Le contenu vidéo enregistré dans n’importe quel format est acheminé de manière intelligente à l’endroit souhaité et des proxys sont disponibles instantanément pour tous les utilisateurs. Les systèmes des salles de rédaction sont continuellement actualisés et associent des métadatas au contenu des news. Les journalistes peuvent rapidement faire des recherches dans l’intégralité du système de la salle de rédaction pour trouver ce dont ils ont besoin, qu’il s’agisse de contenu archivé ou très récent.

Téléchargez notre guide complet de Media Backbone Hive