Lightstorm Entertainment, la société de production de James Cameron, va tourner les suites d'AVATAR avec les caméras VENICE de Sony

Le nouveau système de caméras CineAlta a été choisi pour la prise de vue réelle.

Loading video...

Lightstorm Entertainment, la société de production de James Cameron, a annoncé le 4 juin au salon Cine Gear 2018, qu’elle utiliserait le nouveau système de caméras VENICE pour le tournage des scènes principales des suites du film Avatar. Le premier film Avatar, sorti en 2009 et également filmé à l’aide de caméras professionnelles Sony, a battu tous les records au box-office grâce à une histoire fascinante, une immersion totale en 3D et des images époustouflantes. Les prochains films de la franchise placeront la barre encore plus haut, avec des effets spéciaux améliorés, des exigences de production plus précises et des scènes d’action plus osées. D’après Lightstorm, le système de caméras VENICE de Sony était le choix le plus judicieux pour développer l’intrigue d’Avatar et offrir au public une toute nouvelle expérience.

La caméra VENICE offre l'image la plus incroyable que j'aie jamais vue. Les noirs sont riches, profonds et veloutés ; les zones lumineuses et les lumières source sont étonnamment claires. Pour la première fois, le terme HDR (plage dynamique élevée) prend tout son sens.

James Cameron
Director

Alors que le tournage des scènes principales des suites d’Avatar à l’aide des caméras VENICE doit commencer au premier semestre 2019, la capture de mouvements est déjà en cours. Le processus est rendu possible grâce à diverses technologies d’imagerie Sony supplémentaires, notamment à plusieurs appareils photo Alpha hybrides sans miroir et à objectifs interchangeables, aux caméras PXW-Z450 et PXW-X320, ainsi qu’à l’appareil photo compact RX0. La production a également choisi d’utiliser les caméras F55 de Sony et les appareils photo Alpha pour capter des vidéos et des photos des coulisses du tournage. « Depuis 19 ans, je prends un grand plaisir à tourner avec les caméras CineAlta de Sony, mais je suis impatient de filmer Avatar 2 et Avatar 3 avec la nouvelle caméra VENICE », explique James Cameron. Sony a travaillé main dans la main avec Lightstorm afin de personnaliser la caméra VENICE en fonction des besoins spécifiques de la société, en organisant des réunions régulières entre James Cameron, ses équipes de production et le groupe d’ingénieurs de Sony. « Dans le cadre de cette coopération, notre objectif est de permettre à Lightstorm d’exprimer leur vision et de mettre en œuvre leur approche unique de la narration », déclare Neal Manowitz, Vice-président Imagerie numérique chez Sony Electronics. « Pour Avatar, les caméras VENICE seront mises à rude épreuve dans des environnements exigeants. Le capteur plein format de la caméra offre une flexibilité et une liberté absolues permettant de choisir les formats d’image, les effets bokeh et les objectifs les plus adaptés aux exigences du tournage. »

Capturer ce qui était autrefois impossible à capturer

La coopération entre Sony et Lightstorm a débuté en 1999 et a abouti au développement d’un système de déport exclusif, qui permet de séparer le boîtier de la caméra du bloc du capteur. Une approche similaire a été adoptée pour les caméras VENICE : le boîtier de caméra et le capteur peuvent être connectés par un câble à des distances allant jusqu’à 6 mètres, sans perte de qualité d’image. Pour les suites d’Avatar, les différentes caméras VENICE seront associées à plusieurs rigs 3D stéréoscopiques. Grâce au nouveau système de câblage de Sony, les blocs optiques des capteurs seront les seuls éléments des caméras VENICE à être transportés sur les rigs. Le poids de la caméra embarquée sera ainsi réduit à environ 1,3 kg par bloc de capteur. En réduisant ainsi le poids et en améliorant l’ergonomie, James Cameron et l’équipe de Lightstorm auront la possibilité de filmer avec plus de flexibilité et de liberté. « Ce nouveau système de déport est une parfaite illustration de l’attention accordée à nos clients : nous écoutons tous leurs commentaires solides et cohérents, puis nous les prenons en considération lors du développement de nos produits », explique Peter Crithary, Responsable marketing pour les caméras de cinéma chez Sony. « Les suites d’Avatar figureront parmi les premiers longs métrages à bénéficier de la nouvelle extension VENICE. Ces caméras offrent également des possibilités exceptionnelles pour une utilisation plus étendue : Steadicams de poing, drones, supports pivotants, ainsi qu’une fixation à distance dans les endroits difficilement accessibles. »