Conseils de tournage FS5

Première partie des conseils de professionnels d’Alister Chapman pour obtenir la meilleure qualité d’image avec la caméra PXW-FS5 de Sony.

Loading video...

La PXW-FS5 produit une très haute qualité d’image standard avec des paramètres d’usine standard, mais offre également beaucoup de possibilités pour adapter la qualité de l’image en fonction de vos besoins personnels ou créer des styles différents. La FS5 peut également filmer en utilisant le S-Log2 et le S-Log3 pour un workflow de style pellicule où le but est de capturer le meilleur « négatif numérique » possible à amener en post-production et à régler, en corrigeant ou étalonnant les couleurs pour générer une vaste gamme de styles différents.

Picture Profiles

La FS5 est livrée avec 9 Picture Profiles pré-programmés. Il s’agit de mémoires intégrées à la caméra ; chacune apporte un style légèrement différent aux paramètres standard. Vous pouvez utiliser les Picture Profiles tels quels ou vous pouvez entrer dans chaque profil pour ajuster les paramètres en fonction de vos besoins. Les Picture Profiles 1 à 6 sont tous définis sur un style de tournage « WYSIWYG », dans lequel l’image que vous voyez dans le viseur correspond à l’image que le spectateur verra. Les Picture Profiles 7, 8 et 9 sont définis pour le tournage avec les log gammas de Sony (S-Log2, S-Log3 et RAW). Une partie importante du workflow consiste à ajuster ou à étalonner les couleurs des séquences tournées sur un ordinateur. Pour que les choses soient plus simples à comprendre, je vais d’abord me focaliser sur les Picture Profiles 1 à 6. La deuxième partie de ce document abordera le tournage avec les S-Log2 et S-Log3, avec les Picture Profiles 7, 8 et 9. Utiliser les Picture Profiles est très simple : il vous suffit d’appuyer sur le bouton Picture Profile sur le côté de la caméra, puis d’utiliser la molette de défilement ou le joystick de la poignée pour passer en revue les profils et choisir celui que vous souhaitez utiliser.

REMARQUE : si vous modifiez un paramètre dans un Picture Profile, vous pouvez rétablir ses paramètres d’usine d’origine en ouvrant les paramètres des Picture Profiles et en utilisant l’option de réinitialisation. Cela permettra de restaurer les paramètres par défaut de ce profil. Lors du réglage des paramètres de la FS5, il est important de comprendre que les meilleures images possible proviendront presque toujours d’une utilisation de la FS5 à sa sensibilité native. La sensibilité native est simple à configurer. Il suffit de définir la sélection du gain/ISO (dans le menu de la caméra) sur Gain et de définir le gain sur 0 dB. Cela garantit la sensibilité optimale de la caméra pour toute courbe gamma sélectionnée. Si vous optez pour l’ISO plutôt que pour le gain, veillez à ce que les différentes courbes gamma soient dotées de différentes gammes de luminosité et de contraste. Par conséquent, l’ISO qui représente la sensibilité native des caméras varie en fonction de la courbe gamma choisie. Veuillez consulter le tableau ci-dessous afin de déterminer l’ISO à utiliser pour avoir le bruit le plus faible et la plage dynamique la plus élevée avec chaque courbe gamma. Pour éviter toute confusion, je recommande l’utilisation du gain plutôt que de l’ISO.

Picture Profiles 1 à 6

Regardons ce que chaque profil offre en standard.

Picture Profile 1

Le Picture Profile 1 est un miroir des paramètres standard de la caméra.

Picture Profile 2

Le Picture Profile 2 propose un style qui imite les images obtenues avec une caméra DSLR classique. Les images ont un contraste élevé avec des ombres profondes et sombres et des couleurs riches et vives. Ce profil peut être efficace pour les clips musicaux, festivals et événements, et tout ce que vous voulez voir apparaître de façon vive et colorée.

Picture Profile 3

Le Picture Profile 3 utilise la courbe gamma ITU709 avec le mode Pro colour. L’ITU709 est la courbe gamma standard pour la télévision HD. Par conséquent, cette combinaison offre un contraste naturel avec de bonnes couleurs naturelles qui peuvent être étalonnées et ajustées en post-production, si nécessaire.

Picture Profile 4

Le Picture Profile 4 utilise le gamma ITU709 associé au mode de couleur 709. Le résultat final est très similaire à la configuration standard, mais les couleurs sont juste un peu plus saturées.

Picture Profile 5

Le Picture Profile 5 utilise l’un des 4 Cinegammas disponibles sur la FS5. Les courbes gamma Cinegamma offrent une plage dynamique améliorée qui permet à la caméra de surmonter les conditions d’éclairage difficiles. Elles disposent d’une transition entre la surbrillance et les ombres améliorée, proche de la pellicule, de sorte que la surexposition et les scènes très lumineuses auront souvent un meilleur aspect. Les couleurs sont un peu pâles (moins saturées), encore une fois pour imiter la pellicule et donner un aspect qui s’en rapproche. Le Profile 5 fonctionne très bien pour les extérieurs ensoleillés ou toute scène comportant des zones lumineuses. Il est également idéal lorsque vous souhaitez un rendu plus cinématographique et un peu moins contrasté directement de la caméra. REMARQUE : pour tirer pleinement parti des Cinegammas, ils doivent être exposés à un peu plus d’obscurité que les courbes gamma ordinaires. Si besoin, il est possible d’effectuer de petits ajustements sur la luminosité en post-production. Avec les courbes gamma traditionnelles, il est courant d’exposer les visages et skin-tones à environ 70 %. Pour les Cinegammas, je vous conseille d’exposer les visages et les skin-tones à environ 60-65 %, cela vous donnera une plage de surexposition supplémentaire et aura tendance à donner une bien meilleure apparence à la surbrillance.

Picture Profile 6

Le Picture Profile 6 est très similaire au Profile 5. La seule différence est qu’il utilise le Cinegamma 2 au lieu du Cinegamma 1. Le Cinegamma 2 a presque la même courbe gamma que le Cinegamma 1, à une différence essentielle près. Le Cinegamma 2 voit son niveau d’enregistrement maximum limité à 100 % (100 IRE). Cela signifie que cette courbe ne peut jamais dépasser la limite de 100 % utilisée pour la diffusion télévisée. Le Picture Profile 6 est donc un choix sûr pour tout type de diffusion en direct ou tout élément en passe d’être diffusé sans étalonnage ni correction des couleurs. Toutes les autres courbes gamma (à l’exception du S-Log3) dans la FS5 peuvent en réalité enregistrer à des niveaux supérieurs à 100 %. Cela est tout à fait normal avec les caméras numériques modernes, car la caméra peut ainsi utiliser toute la plage d’enregistrement.

Dans chacun des profils, plusieurs paramètres peuvent être modifiés et réglés, notamment la netteté de l’image, la saturation (intensité de couleur), le mode de couleur (matrice) et la courbe gamma. Les deux principaux ajustements concernent la courbe gamma, qui affecte le contraste de l’image et la plage dynamique pouvant être capturée, et le mode de couleur qui modifie l’intensité des couleurs et la nuance des couleurs capturées. Vous pouvez combiner n’importe quelle courbe gamma avec n’importe quel mode de couleur pour créer un Picture Profile personnalisé.

Courbes gamma

Intéressons-nous de plus près à chacune des courbes gamma.

Gamma standard

Le Gamma standard est la courbe gamma standard de la caméra. Il offre un bon contraste réaliste sur la plupart des téléviseurs normaux.

Cinegamma 1

Le Cinegamma 1 est l’un des 4 Cinegammas de Sony. Les Cinegammas sont tous dotés d’une plage dynamique étendue, pour être en mesure de bien s’adapter aux conditions d’éclairage difficiles. De plus, ils disposent d’une transition entre la surbrillance et les ombres proche de la pellicule, de sorte que toute surexposition paraît plus naturelle que l’aspect souvent « électronique » provenant de la surexposition des gammas traditionnels. Le Cinegamma 1 est doté de la plage dynamique la plus étendue de tous les cinegammas et fonctionne très bien pour les scènes lumineuses comme pour le tournage en extérieur. La plage dynamique plus étendue signifie que le contraste visionné est légèrement inférieur aux gammas standard. De plus, les Cinegammas sont conçus pour être un peu moins exposés que les gammas normaux. Avec un gamma normal, il serait courant d’exposer les skin-tones à environ 70 %. Les Cinegammas bénéficient d’une exposition un peu plus sombre avec des skin-tones autour de 60 %. Cette exposition légèrement plus sombre permet d’améliorer la transition entre la surbrillance et les ombres. Vous pouvez ensuite rendre les séquences encore un peu plus lumineuses en post-production avec une petite correction des couleurs ou un ajustement de l’étalonnage. Le Cinegamma 1 est ma courbe gamma de prédilection pour les scènes lumineuses ou en extérieur. Le Cinegamma 1 est l’équivalent de l’HyperGamma 4 de Sony.

Le Cinegamma 1 est ma courbe gamma de prédilection pour les scènes lumineuses ou en extérieur.

Alister Chapman
Filmmaker

Cinegamma 2

Le Cinegamma 2 est la même courbe gamma que le Cinegamma 1, à la différence que la courbe est maintenue très légèrement en dessous du niveau d’enregistrement pour qu’elle ne dépasse jamais 100 %. Les autres courbes gamma dans la FS5 peuvent enregistrer jusqu’à 109 %, ce qui offre davantage de flexibilité en post-production. Cependant, cela signifie que le Cinegamma 2 est le plus adapté aux applications de diffusion en direct ou lorsque les séquences ne peuvent pas être modifiées avant leur diffusion.

Cinegamma 3

Le Cinegamma 3 a une plage dynamique moins étendue que le Cinegamma 1 et, par conséquent, l’image a un peu plus de contraste.

Cinegamma 4

Les ombres du Cinegamma 4 sont un peu plus lumineuses. Cela peut être utile lors du tournage de scènes plus sombres dans lesquelles vous avez besoin d’une bonne plage dynamique et d’une bonne transition entre la surbrillance et les ombres.

Gamma ITU709

Le gamma ITU709 est le gamma standard pour la production télévisuelle HD. Ainsi, lorsque visionnée sur un téléviseur HD standard, cette courbe gamma offrira un contraste réaliste et naturel, mais aura une plage dynamique limitée.

Gamma ITU709 (800)

Le Gamma ITU709(800) est très similaire en ce qui concerne les ombres et le milieu de gamme à l’ITU709 ordinaire. Il offre un contraste de milieu de gamme naturel, mais dispose d’une plage dynamique étendue (800 %) avec une transition entre la surbrillance et les ombres afin de mieux traiter les scènes plus lumineuses ou les plages dynamiques plus étendues. S-Log2 / S-Log3 : je vous expliquerai ceci en détail plus tard.

Niveaux d'exposition recommandés pour les gammas standard et cinegammas :

Lors de l’utilisation de courbes gamma normales telles que ITU709, il est normal d’exposer les skin-tones à environ 70 % et le white paper ou élément similaire à environ 90 %. Vous pouvez utiliser les zébrures définies sur 70 % avec un peu de zébrure sur un visage par exemple.

REMARQUE : si vous vous apprêtez à utiliser les cinegammas, notez qu’ils sont conçus pour être étalonnés ou que leurs couleurs doivent être corrigées, et par conséquent, ils doivent bénéficier d’une exposition un peu plus sombre. Une exposition un peu plus sombre vous permet de capturer une plage d’éclairage plus importante et d’obtenir une meilleure transition de la surexposition. A en croire mon expérience, je peux tirer les meilleurs résultats des cinegammas en exposant le white paper entre environ 75 à 80 % ou les skin-tones entre 60 et 65 %. Si votre FS5 dispose d’un firmware à jour, vous pouvez définir les zébrures sur 60 % et l’utiliser pour définir l’exposition des skin-tones. Ensuite, si vous le souhaitez, vous pouvez appliquer en post-production une simple correction du gain ou de la luminosité pour éclaircir l’image, si vous le jugez nécessaire.

Modification du mode de couleur

Modifier le mode de couleur impacte la façon dont la caméra reproduit les couleurs. N’oubliez pas que vous pouvez combiner n’importe quelle combinaison de courbe gamma et de mode de couleur pour créer votre propre style personnalisé. Le mode de couleur standard offre des couleurs très vives, mais neutres.

Mode de couleur standard

Le mode de couleur standard offre des couleurs très vives, mais neutres.

Mode de couleur cliché

Le mode de couleur cliché est conçu pour une caméra DSLR ou un appareil photo. Les couleurs sont un peu plus saturées (vives) que la normale et les rouges et les bleus sont plus profonds.

Mode de couleur cinéma

Le mode de couleur cinéma est conçu avant tout pour une utilisation avec les Cinegammas pour un rendu cinématographique, et offre une image légèrement désaturée avec des bleus plus bleus, dignes d’une pellicule.

Mode de couleur pro

Le mode de couleur Pro offre une saturation très légèrement réduite, donc paraît un peu moins vif que la normale, mais les couleurs sont très précises et agréables. Il s’avère particulièrement utile pour les images qui seront étalonnées, dont les couleurs seront corrigées ou ajustées en post-production.

ITU709

L’ITU709 est conçu pour fonctionner avec la courbe gamma ITU709 pour offrir des couleurs réalistes en cas de visionnage sur un téléviseur HD normal. Il est très légèrement plus bleu que le mode de couleur standard.

Mode N/B

Le mode N/B génère une image en noir et blanc. Personnellement, je n’utiliserais pas ce mode. Je tournerais plutôt en couleur avant de supprimer la couleur en post-production. Cela vous donne la possibilité de laisser la couleur si le noir et blanc ne vous convient pas.

Si vous souhaitez modifier l’intensité de vos couleurs, ainsi que le mode de couleur, vous pouvez également augmenter ou réduire le niveau de couleur grâce au contrôle de saturation. Une valeur positive augmente la couleur alors qu’une valeur négative la diminue. Si vous travaillez en vue d’une diffusion télévisée en direct, je vous conseille de ne pas augmenter la saturation. Si vous filmez des événements ou des performances comprenant des couleurs très puissantes ou des lumières colorées, il peut être intéressant de réduire un peu la saturation (-10 à -15) lors du tournage pour éviter la surcharge de couleur (écrêtage des couleurs).

Tournage avec le S-Log2, le S-Log3 et le RAW (Picture Profiles 7, 8 et 9)

Les Picture Profiles 7, 8 et 9 sont définis pour le tournage avec le S-Log et le S-Log3. Ces profils doivent également être utilisés lors d’un tournage en RAW. Il est important de comprendre que lorsque vous tournez avec le S-Log2/3 et le RAW, votre workflow sera très différent que lorsque vous travaillez avec des gammas standard. Le but est d’enregistrer les meilleurs « négatifs numériques » possibles, puis de prendre ce négatif numérique et créer l’aspect final en post-production en corrigeant ou étalonnant les couleurs à votre guise. Par conséquent, ce que vous enregistrez dans la caméra peut paraitre plat, délavé et sans intérêt, mais l’image ne prendra réellement vie que lorsqu’elle aura été corrigée et étalonnée en post-production. Lors du tournage en RAW, vous devez également utiliser les Picture Profiles 7,8 ou 9 pour vous assurer que la caméra est correctement configurée et vous permettre de contrôler l’ensemble de la plage dynamique de la caméra via le S-Log2/3. Le réglage de l’exposition et de la balance des blancs en RAW est le même qu’avec le S-Log2/3, il suffit de suivre les directives fournies ici pour S-Log2/3 lors du tournage avec le RAW.

Veuillez noter que l’option RAW nécessite une clé du firmware en option CBKZ-FS5RIF.

Picture Profile 7 – S-Log2 avec S-Gamut.
Picture Profile 8 – S-Log3 avec S-Gamut3.cine.
Picture Profile 9 – S-Log3 avec S-Gamut3.

Lorsque vous tournez avec le S-Log2/3 et le RAW, vos niveaux de luminosité sont très différents par rapport au tournage avec des gammas standard. Il est important de connaître ces niveaux. Sony vous donne les niveaux d’exposition de base suivants pour S-Log2/3 :

Le S-Log2 est exposé au gris moyen à 32 % et au blanc à 59 % (skin-tones à 45-50 %).
Le S-Log3 est exposé au gris moyen à 41 % et au blanc à 61 %. (skin-tones à 47-52 %).

Cependant, lors du tournage avec n’importe quelle caméra log, il est préférable de tourner avec un peu plus de luminosité que les niveaux d’exposition de base. Le tournage en log plus lumineux de 1 à 2 diaphs est une pratique normale de l’industrie du cinéma et de la télévision, et la FS5 fonctionne ainsi. Contrairement aux gammas standard, qui ne fonctionnent pas bien en cas de surexposition, les log gammas fonctionnent en réalité mieux en cas d’exposition lumineuse. Mieux vaut être surexposé plutôt que sous-exposé. Avec l’expérience, j’ai constaté que j’obtenais les meilleurs résultats dans la plupart des situations en tournant entre 1 à 1,5 diaphs plus lumineux que les niveaux de base. Je vous conseille donc d’utiliser les niveaux d’exposition suivants avec le S-Log2 et le S-Log3 :

Gris moyen : 48 – 52 %
Skin-tone : 56 – 62 %
Blanc : 68 – 72 %

Un moyen simple d’obtenir ces niveaux de luminosité est de définir les zébrures de la caméra sur 70 %, puis d’exposer un bout de papier blanc pour que les zébrures commencent tout juste à apparaître sur le papier. Avec la dernière mise à jour du firmware, vous pouvez également définir les zébrures sur 58 % et exposer les skin-tones avec un peu de zébrure. Sinon, si vous disposez d’un gris de bonne qualité, définissez les zébrures sur 50 %. Un autre moyen simple d’exposer 1,5 diaphs (1,5 EV) plus lumineux que l’exposition de base est d’utiliser un écart d’exposition et une exposition automatique. Vous pouvez le faire en activant l’exposition automatique, en accédant au menu de la caméra puis en utilisant la fonction AE Shift pour ajouter un écart compris entre +1 et +1,5 EV (je recommande de définir toutes les commandes sur manuel et d’utiliser uniquement le diaphragme automatique ou la fonction auto ND). A présent, la caméra exposera 1,5 diaphs plus lumineux que les paramètres de base lorsque l’exposition automatique est utilisée. Je configure habituellement la caméra pour une exposition manuelle, puis j’utilise le bouton de commande du diaphragme « simple pression » pour définir l’exposition automatiquement. C’est facile et rapide à faire et très pratique lors d’un tournage sur le terrain.

 

Espace colorimétrique et balance des blancs lors d’un tournage avec le S-Log2/3

Pour obtenir les meilleurs résultats, surtout si vous utilisez la PXW-FS5 aux côtés d’autres caméras S-Log, vous devez utiliser le bon gamut de couleur.

Pour le S-Log2, utilisez le S-Gamut.
Pour le S-Log3, utilisez le S-Gamut3 ou le S-Gamut3.cine.

Lorsque vous utilisez le S-Log3, je vous conseille de vous tourner vers le S-Gamut3.cine qui est le mieux adapté au capteur utilisé par la FS5. La balance des blancs est prédéfinie lors d’un tournage avec le S-Log2/3 et le RAW afin d’obtenir la meilleure plage dynamique dans des conditions d’éclairage variables. Par conséquent, vous devez choisir la combinaison Gamut et balance des blancs appropriée pour l’éclairage avec lequel vous tournez. En tant que guide, vous devez utiliser 5 500 K pour le tournage à la lumière du jour et en extérieur, 4 300 K pour les conditions d’éclairage de bureau fluorescent ou conditions similaires et 3 200 K pour les scènes éclairées par des lumières au tungstène. Toute petite correction à la balance des blancs peut être effectuée lors du processus d’étalonnage ou de correction des couleurs en post-production, ce qui est normal pour ce type de workflow.

 

Choisir entre S-Log2 et S-Log3

Puisque la PXW-FS5 ne dispose pas de « tables de conversion » (LUT), je trouve qu’il est plus facile de tourner avec le S-Log2, qui offre une image légèrement plus contrastée et agréable dans le viseur, et qui est plus facile à mettre au point que le S-Log3. Dans la plupart des cas, il est plus facile d’étalonner et de corriger les couleurs du S-Log3, mais étant donné la façon dont la caméra utilise l’enregistrement 8 bits en UHD, je trouve que le S-Log2 fonctionne souvent mieux. Si vous tournez en HD, alors le S-Log3 peut très bien fonctionner. Si vous utilisez la FS5 avec une autre caméra S-Log2/3, alors les deux caméras doivent être définies sur la même courbe log et le même gamut pour faciliter l’étalonnage et la post-production.

Voir la deuxième partie des conseils de tournage FS5 >

Informations supplémentaires

Alister Chapman est un caméraman broadcast chevronné bénéficiant de 20 ans d’expérience dans l’industrie. Il gère sa propre société de production vidéo, de production TV et multimédia (Ingenious). Les avis exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur, qui ne fait pas partie des sociétés du groupe Sony. En conséquence, le contenu de cet article ne représente pas l’opinion ou les politiques de Sony Corporation ou de ses filiales.